• Bécassine versus tulipes

    En fait, Bécassine n'a pas piétiné les tulipes, elle les a tout bonnement écrasées avec son beau vélo (à roues carrées dixit M. Majicub' qui trouve qu'elle a l'air d'en baver sur son vélo tout dégonflé). Elle a pas l'air comme ça Bécassine mais elle aime pas qu'on lui vole la vedette ou qu'on laisse croire qu'elle peut-être un peu benête... Je l'ai (ouf) terminée hier matin !!! Vivement que Noël soit passé pour que je sois un peu moins bousculée et que je puisse m'y atteler pleinement ! (Mon projet super secret prend forme...)

    Je tiens quand même à dire que j'ai peu de mérite à l'avoir finie à temps parce que je brode seulement en points de croix (pas comme L'aiguille étourdie qui doit mettre en oeuvre tout un tas de techniques sur son ouvrage), que c'est de la grosse toile Aïda donc assez fastoche à travailler quand même et que les dessins de Bécassine ne sont somme toute pas très compliqués à réaliser !

    Donc, comme promis, voici le mois d'août : (ah oui, j'oubliais : je ne fais pas les yeux parce que quand j'ai essayé elle avait l'air complètement hallucinée ! J'ai un peu de mal à faire des points de noeud qui soient suffisamment petits pour ne pas donner l'impression qu'elle abuse de substances illicites et suffisamment gros pour qu'ils ne passent pas immédiatement à travers la toile qui, comme je le disais, est assez grosse !! Normalement, ma petite maman fera tout ça une fois que j'aurai terminé.)

    DSC03280.jpg

    Bon, je m'en vais m'échauffer pour le second round en espérant qu'il ne soit pas aussi violent que le premier (excusez-nous pour les noms d'oiseaux qui ont troublé la quiétude de vos blogs !) en piquant les fesses des moutons (j'ai un cheptel à constituer !)

  • Sur la vague

    On est bien lancées, là, avec les tags et présentation de famille... Du coup, je me disais, et si on se racontait comment nous avons rencontré notre moitié. Donc, je lance ce tag à la cantonnade, je ne veux pas gêner la pudeur de certaines et les tagguant d'office.

    Bon, et puis après on arrête hein, on n'est pas là pour se regarder le nombril non plus, mais pour créer et tout et tout, hein ! C'est pas Skyblog ici ! (Y'a des aiguilles qui rouillent pendant c'temps-là !)

    Nous sommes du genre longs à la détente M. Majicub' et moi-même. Je faisais du badminton dans un club dans la ville de mes parents et comme j'aime ça, je me suis investie dans le club et j'ai notamment tenu la buvette du tournoi annuel qu'on organisait. Lors de ce tournoi, j'ai remarqué ce jeune homme qui buvait énormément de café. Et c'est tout !

    Deux ans après (je vous avais prévenues...), je déménage et vais m'installer à Dijon donc. Là, je reprends contact avec quelqu'un que j'avais connu à la Ligue (je devais l'aider pour rédiger le journal de la Ligue) et il me persuade de m'inscrire dans le même club que lui. J'y vais, l'ambiance est bonne, je reste et un jour tandis que je joue je vois entrer M. Majicub' (enfin, on ne le savait pas encore). J'ai raté le volant et me suis dit quand même quelle coïncidence (sur Dijon, il y a 4 ou 5 clubs différents et j'étais censée m'inscrire dans un autre...)

    Après quelques temps de regards en coin, d'approches timides, j'ai fait quelque chose que beaucoup considèrent encore comme du rentre-dedans, alors que pas du tout ! J'ai eu une sorte de malaise bizarre un vendredi soir : je ne me sentais pas mal mais je ne voyais plus rien du tout. Des tas de couleurs devant les yeux, tout le monde m'a fait croquer du sucre sans que cela ne change rien. Je ne me voyais pas rentrer en voiture dans cet état-là. Donc, je lui ai demandé s'il pouvait me ramener (moi la plus-timide-tu-meurs) et que je reviendrai chercher ma voiture le lendemain matin (bon, c'est vrai j'aurai pu demander à quelqu'un d'autre de me ramener...) Après coup, il m'a avoué qu'il pensait aussi que je pipotais !! Enfin, il était quand même un peu inquiet alors il est resté manger avec moi. Mon malaise a fini par s'estomper et nous avons papoté tard dans la nuit.

    Et plus tard, j'ai découvert que lui aussi m'avait remarquée lors du premier tournoi...

     

    Et vous, et vous ?

  • Magazine people

    Pyzam Family Sticker Toy
    Get your own Family Sticker Maker & MySpace Layouts.

    Lorencel aimerait bien savoir où j'habite... Je vais me (nous) raconter un peu.

    Pour l'instant, notre famille se résume à nous deux.

    M. Majicub', trentenaire heureux bosse (plus pour longtemps) dans la recherche et développement en agroalimentaire (fin du CDI été 2009, si vous avez entendu les infos hier et aujourd'hui vous verrez tout de suite où il travaille). Il est très ordonné (quel doux euphémisme... enfin, ça tombe plutôt pas mal parce que moi aussi...). Il a une petite tendance à devenir un peu geek... Aime se défouler au badminton (où d'ailleurs nous nous sommes rencontrés). Ne raffole pas du jardinage, mais c'est pas grave moi ça me botte !

    Moi, 32 ans, documentaliste sur un strapontin. (Tiens je m'aperçois que c'est plus facile de parler des autres que de soi-même...) J'ai longtemps cru que j'étais incapable de faire quoi que ce soit de mes dix doigts alors maintenant je rattrape le temps perdu. Je collectionne les BD parce que j'adore qu'on me raconte des histoires et je suis très sensible aux illustrations.

    On habite (plus pour longtemps non plus...) à Dijon, capitale de bientôt plus rien (désolée mais ça m'a fait un coup quand même). On fait des folies en louant une maison mais vraiment je pouvais plus être en appartement, là je suis heureuse de pouvoir gratouiller la planète et faire le lézard (à l'ombre, le soleil c'est méchant !) avec une bonne BD, ou un roman, ou une broderie...

    Et puis voilà, le tour est vite fait à deux !

  • Tag, tag badaboum, me voilà

    Oui, je sais, je sors...

    Jojotte-la-bidouilleuse m'a tagguée. Il faut que dise à qui je ressemble, ce que l'on dit de moi, 3 choses qui me font râler et enfin la plus grosse gaffe de ma vie ! Rien que ça !!

    Je ressemble à, d'après Marie-les-bas-bleus, Françoise Sagan quand j'étais petite... J'ai quand même un peu changé depuis et maintenant, ben, on a beau se creuser, on ne trouve aucune ressemblance avec personne...

     

    Ce que l'on dit de moi :

    "il lui faudrait un scalpel et un scialytique pour manger" Oui, je trie un peu ma nourriture pour pas risquer de manger du gras (beurk), du croquant (gniiii) ou du bizarre (???)
    Et aussi "elle est complètement azimutée" : par exemple, cet après-midi au travail avec ma collègue favorite, nous avons préparé (oui, on était à fond, y'a des jours comme ça...) notre repas de Noël sur le thème de l'émission "Champs Elysées" : nous avons prévu des personnalités pour chacune de nos collègues et nous avons vraiment, mais vraiment bien déliré !

     

    3 choses qui me font râler :

    - Quand M. Majicub' se hasarde à fumer dans la cuisine alors qu'il s'était engagé à ne pas fumer dans notre maison avant qu'on y emménage (ça pue après (même s'il aère) !!!) Enfin, paraît qu'un jour il arrêtera...

    - Les gens qui font tout le tour des ronds-point sur la file la plus extérieure et sans clignotant encore !! Rha la la, parfois j'aimerais avoir un mégaphone au-dessus de la voiture pour qu'ils sachent ce que je pense d'eux ! (D'ailleurs, j'aimerais avoir tout un tas de gadgets à la James Lagaffe sur ma voiture : petite pancarte pour dire merci, huile derrière pour ceux qui collent trop près...)

    - Les propriétaires de chiens qui les laissent aboyer à s'en déchirer les cordes vocales dans leur jardin, alors que c'est dimanche et qu'on bulle tranquille à l'ombre de l'arbre. (Et puis, d'ailleurs, tiens, à tout moment de la semaine ça me gonfle !)

     

    La plus grosse gaffe de ma vie :

    Comme je sais que j'ai tendance à parler trop vite et du coup à blesser les gens sans le vouloir nullement (parce qu'en plus j'ai un sens de l'humour un peu caustique dirons-nous qui n'est pas saisi par tout le monde...), je fais super gaffe (ha, ha, ha) et j'ai beaucoup me creuser le ciboulot, je ne vois rien qui me revienne... Et pourtant, c'est pas faute de vouloir rejoindre les Bénédicte, Lili ou Parfum du Ciel dans les affres de la honte profonde ! Bon, je vous promets solennellement de chercher ma plus grande gaffe et de vous la communiquer dès que j'aurai trouvé (j'vais quand même pas vous en inventer une, j'aurais l'air de quoi !!)

    Et maintenant je passe le flambeau à Kyrielle, Marie-les-bas-bleus et Mouette.

  • Pour patienter en rêvant

    Il y a déjà un petit moment, j'ai fait un troc avec Lorencel et j'ai reçu le livre "Bébé des villes, bébé des champs". J'avais promis de mettre des photos alors les voici ! Il y a donc un manuel de couture pour les débutantes et plein de fiches différentes pour faire des petites choses mignonnes pour les bébés. Et le tout était accompagné d'une adorable carte !DSC03270.JPGDSC03272.JPG

    DSC03271.JPG

    DSC03273.JPG